BKeeper gant gardien fotball

Résumé PSG – Real Madrid : Mbappé sauve Paris à la dernière minute

PSg Real Madrid Champions League

Le 15 février, c’est le premier choc de la champions league en huitième de finale. Le PSG, avec ses nombreuses stars dont Messi et Mbappé face au Real, club le plus titré de la C1. Un match d’anthologie qu’il ne fallait pas rater si vous aimez le foot. Si vous l’avez malheureusement raté, cet article résume le match.

Les compositions des équipes respectives

PSG : Donnarumma – Hakimi, Marquinhos (capitaine), Kimpembe, Nuno Mendes – Danilo, Paredes, Verratti – Di Maria, Mbappé, Messi

Real Madrid : Courtois – Carvajal, Militao, Alaba, Mendy – Modric, Casemiro, Kroos – Asensio, Benzema (capitaine), Vinicius.

Des deux côtés, pas d’énormes surprises au niveau de l’effectif. On note tout de même le choix de Mauricio Pochettino de titulariser Donnarumma plutôt que Navas. De l’autre côté, Benzema est présent, il était incertain encore quelques jours avant la rencontre. 

Première mi-temps

Dès la quatrième minute, Mbappe déborde et place un centre pour Di Maria, qui arrive à frapper la balle mais tire au-dessus du cadre. 10 minutes plus tard, encore une action de but pour le PSG. Mbappe reçoit cette fois-ci une magnifique passe en profondeur et se trouve seul face à Courtois. Le problème, c’est que derrière lui Daniel Carvajal est présent et défend agressivement, une action qui aurait pu lui valoir un carton rouge. Cependant, il n’en n’est rien. Encore une action ratée pour le PSG. 

À trente minutes de jeu, le Real n’a toujours pas tenté un seul tir. Le seul coup de chaud pour Donnarumma est à la 45e minute sur corner. Toni Kroos frappe majestueusement bien comme à son habitude et c’est Casimiro, milieu de terrain brésilien, qui place une tête, mais hors du cadre.  

Pendant cette mi-temps, le PSG a clairement dominé et le Real s’est fait tout petit, clairement en difficulté, notamment face aux attaques de Kylian Mbappe

Deuxième mi-temps

À l’image de la première mi-temps, le PSG domine et a beaucoup d’occasions. 5 minutes après la reprise, Thibaut Courtois sort une énorme parade sur une frappe de Kylian Mbappe. Dès le début de la seconde mi-temps, le PSG pousse fort et met la pression sur Madrid. On peut voir notamment deux actions de buts à la 52ème et 53ème minute, l’une du portugais Nuno mendes et l’autre de l’argentin Leo Messi. 

C’est vers la 60ème minute que la match va prendre une autre tournure. Encore une fois, Mbappe prend la défense de vitesse et c’est Daniel Carvajal qui le tacle. Clairement en retard, le défenseur espagnol offre un penalty aux parisiens. C’est Messi qui va tirer le penalty face au portier belge. Contre toutes attentes, le gardien de Madrid Thibaut Courtois arrête le penalty tiré par la septuple ballon d’or

Loin d’être démoralisé par ce penalty raté, c’est lors des vingts dernières minutes que le match commence à devenir très intéressant et difficile pour le Real, notamment grâce à l’arrivée de Neymar. 

Quelques minutes après son entrée en jeu, Neymar qui fait une percée dans la défense madrilène et obtient un très beau coup franc. Malgré ses deux coups francs directs inscrits lors de la Coupe d’Afrique des Nations, Hakimi ne prend pas le tir. En même temps, le nombre de frappeurs de coup francs de grand talent ne manque pas au PSG. C’est donc Lionel Messi qui prend le tir, enroule sa frappe mais manque le cadre. 

Après ce coup franc, les actions vont s’enchaîner et les parisiens ne se seront jamais inquiétés en défense. Plusieurs corners ne donnent rien, une frappe de Mbappe hors du cadre, puis une du récent vainqueur de la CAN Idrissa Gueye, directement dans les gants de Courtois. 

La fin du match est extrêmement tendue avec de nombreuses actions dont des débordements de Messi et Mbappe, mais au final pas de buts dans la fin du temps réglementaire. Encore des actions lors des 4 minutes d’arrêts de jeu pour au final nous emmener à la 93e minute, où Kylian Mbappe, posté dans la surface de réparation madrilène, enroule sa frappe et libère le Parc des Princes.

But de Kylian Mbappe à la 93ème minute

Après sa frappe, le stade s’enflamme et l’arbitre siffle la fin du match.

Que retenir de ce PSG - Real ?

Les parisiens ont fait la différence pendant tout le match et ont dominé sur tous les points. Pourtant, le match a failli finir sur un match nul avec un but marqué à la dernière minute. Gros point positif à retenir tout de même sur cette rencontre, c’est la défense du PSG, qui a été très solide, même si elle a été peu sollicitée au cours de la soirée. 

Les principales stats sont vertigineuses et témoignent de la domination parisienne ce soir : 

21 tirs contre 3 pour le PSG, 8 tirs cadrés à 0, 7 corners à 1. Il y a juste au niveau des fautes où les équipes sont presque à égalité avec 14 fautes pour le PSG et 12 pour le Real. Niveau possession on est à 57% pour le PSG et 43% pour le Real. 

Kylian Mbappe est donc, encore une fois, sauveur au Parc des Princes devant ses supporters et l’ensemble de ses coéquipiers. On peut réellement se demander ce que le PSG va faire sans lui, sachant qu’il va sûrement partir à la fin de la saison. 

Pour le match retour, il n’y a pas de réelles surprises à attendre, à moins que le Real Madrid se réveille. Ils ont tenté seulement 1 tir et ont été totalement dépassés durant l’intégralité du match. Assez faibles face aux attaquants parisiens, les défenseurs de Madrid ont été littéralement aspirés par Mbappe. On n’attend donc pas grand chose de ce huitième de finale retour, même si le match reste toujours un choc, très agréable à regarder. 

Le club de la capitale devrait donc se qualifier en quart de finale au Stade Santiago-Bernabéu sans trop de soucis.

Partager sur
Facebook
Twitter
LinkedIn
L'environnement des gardiens de but
Résumé de la rencontre US Revel contre le PSG. Le portier revellois Cyril, nous révèle une information sur sa marque de gants. Le petit poucet a t-il réalisé l'exploit de battre Goliath ?
Quelques mois après son arrivée au Real, on pourrait presque oublier que Kepa remplace le meilleur gardien du monde ! Mais peut-il prendre sa place ?
Depuis son arrivée à Manchester United, André Onana multiplie les erreurs et coûte des victoires aux Reds Devils. Un bilan dramatique pour un gardien à 55 millions d'euros !
Hugo Lloris è l'attuale portiere della Nazionale Francese e di Tottenham. Scoprite il suo percorso.
EURO 2021- Battus par la Belgique, les Russes ont montré un meilleur visage contre la Finlande. Revivez cette incroyable rencontre.
Unai Simon , le gardien de la Roja amène son équipe jusqu'en demi-finale de l'Euro 2021.
Panier

BKeeper - Spécialiste du poste de gardiens de but