BKeeper gant gardien fotball

Les poules de la Ligue des Champions 2023/2024

Poule Ligue des Champions 2023/2024

Le tirage des poules pour la Ligue des Champions 2023/2024 a eu lieu et on connait les adversaires de chaque club. Comme chaque année, des groupes faciles et des poules avec plusieurs grosses équipes européennes. Nous allons présenter en détail chaque poule et les chances de chaque équipe d’accéder aux phases finales

Pour rappel, les deux premiers de chaque groupe se qualifient pour les phases finales de la Champions League. Le troisième de la poule devra affronter une équipe de C3 pour se qualifier en 8ème de finale d’Europa League

Poule A

Bayern Munich – Manchester United –  Copenhague – Galatasaray. 

La première poule contient deux cadors de la Ligue des Champions, Manchester United et le Bayern Munich. Cela promet d’ores et déjà deux gros affrontements entre deux top clubs européens. Mais il faut également compter sur Galatasaray, l’un des meilleurs clubs de Turquie. 

Sans surprise, le Bayern Munich ainsi que Manchester United sont les grands favoris pour se qualifier en huitièmes de finale. Galatasaray et Copenhague devraient quant à eux batailler pour la troisième place et un ticket pour les barrages d’Europa League. Le club turc étant bien évidemment favori pour finir 3ème du groupe. 

Poule B

Séville – Arsenal – PSV Eindhoven – RC Lens.

La poule du deuxième club français qualifiée pour la C1. Les sang et or héritent d’une poule assez relevée avec le vainqueur de l’Europa League Séville, le vice champion de Premier League Arsenal et le deuxième du championnat néerlands PSV Eindhoven. Les gunners sont les favoris pour finir en tête de la poule B. 

Pour le reste, c’est une surprise et personne n’est capable de savoir quel club est favori pour se qualifier en phases finales ou grappiller la troisième place afin d’être repêché en Europa League.   

Poule C

Naples – Real Madrid – Braga – Union Berlin.

Une poule très homogène avec deux grands clubs européens, le Real Madrid ainsi que le Napoli. À côté, deux clubs moins connus, l’Union Berlin évoluant en Bundesliga et le SC Braga, troisième du championnat portugais. On va donc ici assister à un très gros match up entre le club le plus titré de l’histoire de la Champions League et le dernier champion de Serie A.  

Le Real et Naples étant favoris pour se hisser en phases finales, le SC Braga ainsi que l’Union Berlin devraient batailler pour la troisième place. 

Poule D

Benfica – Inter Milan – Salzbourg – Real Sociedad. 

Un autre groupe assez homogène avec le dernier finaliste de la Ligue des Champions, l’Inter Milan ainsi qu’un quart de finaliste, Benfica Lisbonne. On retrouve également le RB Salzbourg ainsi que le Real Sociedad. Aucune surprise, l’Inter est favori pour finir premier de ce groupe. Comme l’an passé, Benfica devrait se qualifier pour les phases finales. 

Difficile d’établir ensuite un favori entre le RB Salzbourg et le Real Sociedad pour la troisième place de la poule D. 

Poule E

Feyenoord – Atletico Madrid – Lazio Rome – Celtic.

Encore une poule très homogène. On retrouve le champion des Pays-Bas Feyenoord, l’Atlético Madrid, le Lazio Rome ainsi que l’habituel Celtic, meilleur club d’Écosse. Dans cette poule, difficile d’établir un favori pour accéder aux phases finales de la Ligue des Champions. Feyenoord et l’Atlético Madrid apparaissent comme les probables clubs pour se qualifier en huitième de finale. 

Le Lazio Rome et le Celtic Glasgow devront sûrement se départager pour finir 3ème de la poule et être repêché en Europa League

Poule F

Borussia Dortmund – AC Milan – Newcastle United – PSG.  

Le groupe de la mort et malheureusement, la poule où évolue le PSG. Dans le groupe F, quatre grands clubs européens face au PSG, dont le Borussia Dortmund, vice-champion de Bundesliga, l’AC Milan, demi-finaliste de la dernière Ligue des Champions et Newcastle United, 4ème de Premier League. 

Cette poule est extrêmement relevée et il est quasiment impossible d’établir un favori. Évidemment, on espère que le Paris-Saint-Germain réussira à se tirer du groupe de la mort afin d’accéder aux phases finales. À côté du club de la capitale, on voit aussi l’AC Milan se qualifier. 

Poule G

Manchester City – Leipzig – Etoile rouge de Belgrade – Young Boys. 

Un groupe abordable pour le dernier vainqueur de la Ligue des Champions. Face aux Citizens, on retrouve le RB Leipzig, l’Étoile rouge de Belgrade, et le BSC Young Boys, un club suisse. Dans cette poule, Manchester City est donc ultra favori pour se qualifier en huitième de finale. 

Cette poule sera aussi l’occasion pour le RB Leipzig de prendre sa revanche face à City après la défaite 7 buts à 0 en huitième de finale de la dernière Champions League. Le club allemand est l’autre favori du groupe pour se qualifier en huitième de finale. On devrait donc voir une bataille entre l’Étoile Rouge de Belgrade et le BSC Young Boys pour accéder aux barrages de l’Europa League.    

Poule H

Barcelone – Porto – Shakhtar Donetsk – Anvers. 

L’an passé, le Barça avait hérité du groupe le plus difficile avec le Bayern Munich et l’Inter Milan. Cette année, le club catalan obtient un tirage favorable et est favori pour se hisser en phases finales. Avec eux, le FC Porto, le Shakhtar Donetsk et Antwerp, club belge. Sans grand débat possible, le FC Barcelone devrait dominer cette poule. 

Porto est éliminé l’an passé par l’Inter Milan en huitième de finale. Ils sont donc à nouveau favoris pour se qualifier en phases finales de la Champions League. Antwerp et le Shakhtar Donetsk devraient quant à eux batailler pour une place en Europa League. 

 

Crédits images : footmercato.net

Partager sur
Facebook
Twitter
LinkedIn
L'environnement des gardiens de but
Résumé de la rencontre US Revel contre le PSG. Le portier revellois Cyril, nous révèle une information sur sa marque de gants. Le petit poucet a t-il réalisé l'exploit de battre Goliath ?
Quelques mois après son arrivée au Real, on pourrait presque oublier que Kepa remplace le meilleur gardien du monde ! Mais peut-il prendre sa place ?
Depuis son arrivée à Manchester United, André Onana multiplie les erreurs et coûte des victoires aux Reds Devils. Un bilan dramatique pour un gardien à 55 millions d'euros !
De nationalité Argentine, Walter Benitez est arrivé à l'OGC Nice en 2016. Dans un premier temps en concurrence avec Yoan Cardinale, il s'est imposé au fur et à mesure comme indispensable au poste de gardien de but.
Résumé de la carrière en club et en sélection du gardien de but Alisson.
Faut-il choisir Mike Maignan au poste de numéro 1 cet hiver au Qatar ? Notre analyse de la hiérarchie des gardiens chez les Bleus.
Panier
;

Are you in the right place?

It seems you are located in the United States.

BKeeper - Spécialiste du poste de gardiens de but