EURO 2021 : Italie – Autriche (8e de finale)

bannière Italie Autriche

Incapable de faire la différence dans le temps réglementaire contre l’Autriche (2-1, a.p.) samedi, l’Italie a dû attendre les prolongations pour arracher sa qualification pour les quarts de finale de l’Euro 2021. Elle affrontera la Belgique vendredi.

Italie - Autriche : La Nazionale s'en sort au terme des prolongations

Après 90 minutes équilibrées, où chaque équipe aura eu sa période, l’Italie parvient finalement à se qualifier pour les quarts de finale de l’Euro 2021 face à l’Autriche. Chiesa (95e) et Pessina (105e) ont délivré les Azzurri, même si Kalajdzic a entretenu l’espoir (114e).

Première mi-temps 

Dans un début de match plutôt équilibré, vivant et engagé, les deux sélections affichent la volonté de rapidement se projeter vers l’avant. Mais l’Autriche peine à apporter du danger sur la cage gardée par Donnarumma, si ce n’est sur une timide tentative lointaine d’Arnautovic (18e). L’Italie, elle, prenant peu à peu le jeu à son compte, insiste devant les buts autrichiens. Spinazzola ne trouve pas le cadre (11e), là où Barella, servi par le joueur de l’AS Rome, voit sa frappe à bout portant repoussée du pied par le portier Bachmann sur sa ligne (17e). La Die Rot-Weiss-Roten est même proche de craquer sur un tir sec venant mourir sur le haut du poteau gauche de Bachmann (32e). Mais la finition n’est pas au rendez-vous en première période pour les Italiens, à l’image d’une frappe trop molle de Spinazzola (43e) ou encore du coup de casque de Di Lorenzo (44e).

Deuxième mi-temps 

Au retour des vestiaires, Arnautovic manque de peu le cadre de Donnarumma (49e), avant d’être imité par Alaba sur un coup franc à l’entrée de la surface italienne (52e) puis Sabitzer (62e). Les joueurs de Roberto Mancini jouent à se faire peur et Arnautovic, après avoir chauffé les gants du dernier rempart adverse (63e), trouve enfin le chemin des filets, à bout portant de la tête après un joli mouvement collectif initié par une ouverture de Lainer et relayé par le crâne d’Alaba. Mais après intervention de la VAR, Anthony Taylor refuse ce but pour une position de hors-jeu de l’ancien buteur de West Ham (67e).

Les coéquipiers d’un Marco Verratti omniprésent en première période en baisse de régime dans le second acte (avant de sortir à la 68e minute). Mais le temps réglementaire ne suffit pas aux deux nations pour se départager et il faut donc passer par la case prolongation, une première dans cet Euro 2021.

Prolongation 

Après avoir vécu un second acte très calme sans intervention à effectuer, Bachmann est rapidement mis à contribution par une frappe au ras du sol de Chiesa (94e). Servi par une délicieuse ouverture de Spinazzola à droite de la surface autrichienne, Chiesa contrôle le cuir avec de la réussite avant d’enchaîner un crochet et une frappe en angle fermé ne laissant aucune chance à Bachmann (1-0, 95e). Si Insigne bute sur un Bachmann inspiré sur coup franc (104e), Pessina, lui aussi sorti du banc des remplaçants, vient inscrire le but du break. Sur un service en retrait idéal d’Acerbi dans la surface, la pépite de l’Atalanta décoche une frappe croisée pour ajuster le gardien adverse et ainsi sceller le sort de cette rencontre longtemps indécise (2-0, 105e).

La Die Rot-Weiss-Roten a tout de même été récompensée de ses efforts puisqu’après une belle envolée de Donnarumma pour repousser un missile de Schaub (106e), ce dernier tire un corner repris victorieusement par Lakajdzic pour réduire l’écart au tableau d’affichage (2-1, 114e). Après un sauvetage in extremis de Trimmel sur sa ligne devant Chiesa (119e), l’Italie valide son billet pour les quarts de finale de l’Euro 2021.

Zoom sur les gardiens du match

Gianluigi Donnarumma

Performance du jour : l’ancien gardien de l’AC Milan est resté vigilant en première mi-temps comme sur la tête de Laimer (39e). Le portier italien capte bien une frappe trop écrasée d’Arnautovic (63e). Le futur portier du PSG se détend bien sur une lourde frappe de Schaub (106e). Il ne peut rien faire sur la tête plongeante de Kalajdzic (2-1, 114e).

Daniel Bachmann

Performance du jour : le portier de Watford a eu du travail dans cette rencontre. 3 parades en première période devant Insigne (13e), Barella (16e) et Spinazzola (42e). Il voit une frappe lumineuse de Immobile terminer sur son poteau gauche (32e). Il peut difficilement faire mieux sur le but de Chiesa en prolongations (95e). En prolongation, il sauve même une balle de 2-0 en sortant un ballon de Insigne sur coup-franc qui filait tout droit en lucarne. Incroyable parade qui contrastait avec le but qu’il encaissait quelques secondes plus tard sur une frappe de Pessina (105e).

gardien de but daniel Nachmann

Calendrier Huitièmes de finale

26 juin : Italie – Autriche (2-1) ; Pays de Galles – Danemark (0-4)

27 juin : Pays Bas – Rèp. Tchèque (0-2) ; Belgique – Portugal (1-0)

28 juin : Croatie – Espagne ; France – Suisse

29 juin : Suède – Ukraine ; Angleterre- Allemagne

Crédits Photo : 

photo Italie – Autriche : SoFoot/photo Donnarumma : le 10sport  /photo Bachmann : Athletic

Partager sur
Facebook
Twitter
LinkedIn

Les derniers gants de gardiens de but

Encore + de petits prix et la livraison gratuite !
Panier

Nouvelle collection 22/23
Gants de gardien

Marque française de gants de gardiens de but. Uniquement des matériaux haut de gamme avec le meilleur rapport qualité prix !

Représenté sur les terrains dans plus de 250 clubs.