Top 5 des meilleurs gardiens de but de l’histoire

Dans l’histoire du football, les bons gardiens sont nombreux. Si l’on devait n’en choisir que 5, le choix serait difficile. Cependant, BKeeper l’a fait et vous propose aujourd’hui son top 5 des meilleurs gardiens de but de l’histoire. Serez-vous d’accord avez nous ?

Top 5 des meilleurs gardiens de but selon BKeeper

Lev Yachine meilleur gardien de l'histoire

Numéro 5 : MANUEL NEUER

Né le 27 mars 1986 en Allemagne, Neuer prend sa première licence de football à Schalke 04 en 1991. Il y réalise toute sa formation jusqu’à intégrer l’équipe professionnelle lors de la saison 2005-2006 où il devient troisième gardien. Lors de la saison suivante, il sera titularisé et le club terminera deuxième du championnat, et lui sera élu meilleur gardien de la saison.

Ensuite, en 2011, Neuer est transféré au Bayern Munich. Moins de 4 mois après son arrivée, il bat le record d’invincibilité d’Oliver Kahn, qui était de sept matchs consécutifs sans encaisser de but. La saison 2012-2013 est la plus prolifique dans la carrière de Neuer puisqu’il réalise le triplé en remportant la Bundesliga, la Coupe d’Allemagne et la Ligue des champions. Pendant la saison suivante, il remporte la Supercoupe d’Europe face à Chelsea et la Coupe du monde des clubs au Maroc.

gardien de but Manuel Neuer

Il est nominé pour le Ballon d’or 2013 et remporte le titre de meilleur gardien de l’année 2013 par l’IFFHS. Neuer ponctue sa saison par un doublé Coupe-Championnat et termine en demi-finale de la Ligue des Champions.

Puis en 2014-2015, il est de nouveau élu meilleur gardien du monde et sera nominé pour le Ballon d’Or 2014. Il gagnera également la Coupe du Monde 2014 avec l’Allemagne. Le joueur se montrera brillant pendant plusieurs saisons jusqu’à sa blessure en 2017 : une fracture un métatarse du pied gauche qui va énormément le gêner pendant la saison suivante. Il se reprendra par la suite en permettant notamment au Bayern de remporter la Supercoupe de l’UEFA pendant la saison 2020-2021.

Numéro 4 : IKER CASILLAS

Iker Casillas, né le 20 mai 1981 en Espagne, a joué pour la première fois en équipe de jeunes du Real Madrid au cours de la saison 1990-1991. Il lui faudra attendre 1998 pour intégrer l’équipe première et devenir la doublure du gardien de l’époque, Bodo Illgner. En 1999, il intègre l’équipe première et finit par en devenir titulaire. Le 24 mai 2000, au stade de France à Paris, il devient le plus jeune gardien de but à disputer une finale de Ligue des Champions.

Depuis, ses arrêts lui ont valu le surnom de San Iker ou encore Ángel de Móstoles. Il a remporté le trophée Zamora et la Liga avec son club pendant la saison 2007-2008. 

Lors de l’été 2010, il est promu capitaine de l’équipe. En 2015, Casillas quitte le Real Madrid pour rejoindre le FC Porto et 3 ans plus tard, il deviendra le premier joueur à disputer vingt Ligue des champions consécutivement.

Malheureusement, le 1er mai 2019, en pleine séance d’entraînement, il est victime d’un infarctus du myocarde. Opéré d’urgence, il est hospitalisé à l’hôpital de Porto et est rapidement déclaré hors de danger. Cependant, il décida de prendre de prendre sa retraite qu’il officialisera le 4 août 2020.

Son palmarès

Pendant sa carrière, Casillas remportera la Ligue des champions à trois reprises en 2000, 2002 et 2014. Il gagnera également la Supercoupe de l’UEFA et la Coupe intercontinentale. En sélection, il fait partie des joueurs qui ont réussi à remporter coup sur coup l’Euro 2008, la Coupe du monde 2010, et l’Euro 2012. Capitaine de la sélection, il est le premier joueur de l’histoire à soulever trois trophées internationaux en quatre ans. Il recevra également le prix Prince des Asturies des sports avec Xavi Hernández et est l’un des trois seuls à avoir obtenu cinq fois le titre de « Meilleur gardien de football de l’année ». Avec 242 matchs officiels sur 816 sans encaisser de but, il est le second gardien de l’histoire du football ayant le meilleur ratio de clean sheet derrière Lev Yachine. Il est considéré comme l’un des meilleurs gardiens de but de l’histoire.

Numéro 3 : GIANLUIGI BUFFON

Le gardien italien est né le 28 janvier 1978 à Carrare en Toscane. Il a joué jusqu’à ses 12 ans en tant que libero, défenseur central ou milieu de terrain à Bologne. En 1991, il rejoint le centre de formation du Parme AC en tant que joueur de champ. C’est la performance de Thomas Nkono qui lui donne envie de devenir lui aussi gardien de but. En effet, il était gardien de but pendant la coupe du monde 1990 en Italie.

Par la suite, il deviendra titulaire de Parme. Il remportera la Coupe d’Italie et la Coupe de l’UEFA en 1999. En 2001, il est racheté par la Juventus pour 53 millions d’euros, ce qui fait de lui le gardien le plus cher de l’histoire du football. Le joueur y gagnera 4 titres de Champion d’Italie et deux Supercoupes d’Italie. Il deviendra ensuite capitaine titulaire de la Juve en juillet 2012, et remportera la Supercoupe d’Italie la même année. Par la suite, il sera transféré au PSG en 2018 où il y remportera le Trophée des Champions, puis retournera à la Juve un an plus tard.

Son palmarès

Il participera à la Coupe du Monde à 5 reprises entre 1998 et 2014 dont une victoire en 2006. De plus, il sera présent 4 fois à l’Euro entre 2004 et 2016, dont une finale en 2012. Pour résumer son palmarès, il remportera 1 Coupe UEFA, 9 Championnats d’Italie, 1 Championnat de France, 1 Championnat d’Italie de Serie B. Mais encore 5 Coupes d’Italie, 6 Supercoupes d’Italie et 1 Trophée des champions durant sa carrière. Il a également participé à 3 finales de Ligue des Champions en 2003, 2015 et 2017. Enfin, il a été nommé pour le Ballon d’Or à huit reprises et élu « meilleur gardien de football de l’année » 5 fois par l’IFFHS.

Numéro 2 : DINO ZOFF

Dino Zoff est né le 28 février 1942 à Mariano del Friuli en Italie. Il commence par rater les tests d’entrée de l’Inter Milan et de la Juventus à cause de sa petite taille. Sa première expérience fut donc en tant que gardien de Marianese. 5 ans plus tard et 33cm en plus, il est engagé par l’Udinese, un club de Serie A.

Plus tard, en 1968, il est transféré à Naples et disputera tous les matchs sans interruption : 143 rencontres pour 110 buts encaissés. Il remportera également le titre de champion d’Europe en 1968, puis vice-champion du monde en 1970 avec l’équipe d’Italie. Mais c’est avec la Juventus qu’il fera rebondir sa carrière. Signant en 1972 avec le club de Turin, il gagnera le scudetto de 1972-73 et terminera à la deuxième place au classement final du Ballon d’Or en 1973.

Le gardien est détenteur 6 titres de champion d’Italie, 2 coupes nationales et une victoire en coupe UEFA. De plus, il sera vainqueur du titre de champion du monde au Mundial 1982, au crépuscule de sa carrière, ce qui fait de lui le vainqueur plus âgé de ce trophée.

Il deviendra ensuite entraîneurs pour plusieurs équipes dont la nationale italienne.

Zoff est considéré comme l’un des meilleurs gardiens de but de l’histoire du football. La Fédération Italienne le choisira même comme le Golden Player italien des 50 dernières années pour le 50e anniversaire de l’UEFA.

Numéro 1 : LEV YACHINE

Lev Yachine est né le 22 octobre 1929 à Moscou. Il commence le football en 1945 comme joueur de champ. C’est seulement en 1953 qu’il deviendra gardien du Dinamo Minsk, où il y passera toute sa carrière. Il y remporte l’épreuve à cinq reprises, ainsi que trois Coupes d’URSS. En 1954, il intègre l’équipe nationale et comptera 78 sélections en équipe d’URSS.  Il sera également médaillé d’or aux Jeux Olympiques de 1956 n’encaissant que deux buts en quatre matchs lors du tournoi. Le joueur a remporté le Championnat d’Europe en 1960 et a disputé trois Coupes du Monde avec l’équipe d’URSS.

Le gardien surnommé « l’araignée noire » dû à sa tunique entièrement noire, est le seul gardien au monde à avoir remporté le Ballon d’Or, en 1963.

Top 5 des gardiens de but

Il fait partie de la sélection soviétique lors de la Coupe du monde 1970. Alors âgé de 40 ans, il est appelé en tant que titulaire mais préfère laisser sa place à un jeune gardien. Après avoir joué 813 matchs et donné son nom au trophée annuel de meilleur gardien créé en 2019 (le trophée Yachine), il décède le 21 mars 1990 à Moscou.

Les impacts

Yachine a eu d’énormes impacts sur le monde du football. Il fait partie des premiers gardiens de football à boxer les tirs qu’il juge trop difficiles à maîtriser, au lieu d’essayer de les stopper. L’araignée noire innove aussi en relançant immédiatement le ballon après avoir effectué un arrêt, pour permettre à son équipe de contre-attaquer rapidement. Il s’entraîne afin de mieux contrôler et passer le ballon au pied. Durant les matchs il s’avance parfois en dehors de la surface de réparation pour contrer les passes adverses adressées en profondeur.

En 1999, il fut nommé « meilleur gardien du siècle » par l’IFFHS. A ce jour, il reste la référence des gardiens et le meilleur portier de tous les temps.

Que pensez-vous de ce top 5 ? Êtes-vous d’accord ? Auriez-vous modifié quelque chose ? 

N’hésitez pas à nous le dire dans les commentaires !

Sources : www.wikipedia.org

Crédits photo : Photo Francefootball /photo Iker Cassilas : Eurosport/ photo Buffon : BeinSport / photo Dino Zoff : Wikipédia / photo Lev Yachine : FranceFootball

Partager sur
Facebook
Twitter
LinkedIn

Les derniers gants de gardiens de but

Encore + de petits prix et la livraison gratuite !
Panier

Nouvelle collection 22/23
Gants de gardien

Marque française de gants de gardiens de but. Uniquement des matériaux haut de gamme avec le meilleur rapport qualité prix !

Représenté sur les terrains dans plus de 250 clubs.