L’EURO : 60 ans d’histoire et d’émotion dans le monde du football

Affiche de présentation

Le championnat d’Europe de football, qui est le nom complet de l’Euro, n’a pas toujours été très populaire comparé à aujourd’hui. Longtemps tenue secrète et destinée à devenir l’adversaire de la Coupe du monde. Toutefois cette épreuve s’est progressivement élargie en terme d’envergure, sportive, économique et médiatique. Elle a lieu tous les quatre ans, deux ans avant et après la Coupe du monde.

L’Euro, une des compétitions de football les plus attendues au monde

Une montée en puissance progressive de l'Euro

Euro de 1965

L’euro est né en 1960 après la création de l’UEFA (Association européenne de football) en 1954. La compétition relativement anonyme des premiers jours n’a pas immédiatement attiré l’attention des gens. Lors de la première édition, des sélections importantes comme l’Angleterre, l’Allemagne de l’Ouest (RFA) ou l’Italie n’ont même pas participé aux huitièmes de finale avant la finale.

Pour commencer, il y avait 4 équipes en 1960, 8 équipes en 1980, et 16 équipes en 1996. Depuis l’organisation française en 2016, il y a désormais 24 équipes. Le format du football européen continue d’évoluer, et il est progressivement devenu de plus en plus important. Par la suite, il a fallu renforcer l’influence sportive, économique et médiatique du jeu et faire face à l’arrivée de nouveaux pays.

Un Championnat d'Europe de football très politique

Comme les Jeux olympiques ou la Coupe du monde, l’euro n’est pas politiquement neutre. Créé au cœur de la guerre froide, ce tournoi a même été utilisé par certains pays pour s’affronter entre pays. Par exemple, en 1960, l’équipe espagnole de Franco a refusé de donner aux joueurs soviétiques des visas pour entrer sur le territoire ibérique. Ensuite, l’équipe espagnole sera disqualifiée, laissant la place au dernier match de l’Union soviétique. Quatre ans plus tard, c’est au tour de la Grèce de refuser d’affronter le choix d’un pays communiste, en l’occurrence l’Albanie.

Euro : Les surprises du football

Par rapport à la Coupe du monde, la Coupe d’Europe est aussi le théâtre de surprises sportives inoubliables. Elle a donné l’occasion de briller à des équipes qui se limitent généralement à des seconds rôles. La version de 1976 est l’un des exemples frappants d’une victoire inattendue, en l’occurrence la Tchécoslovaquie. Après que ce dernier a éliminé l’Angleterre et le Portugal lors de la phase de qualification, ils ont battu les Pays-Bas et l’Allemagne lors du dernier mini tournoi organisé en Yougoslavie cette année-là. Le match entre les deux équipes était sans aucun doute le meilleur football de l’époque. L’équipe néerlandaise avait des joueurs comme Johann Cruyff et Johanneskens, et l’équipe ouest-allemande avait Franz Beckenbauer et Uligenes.

Premier Euro pour la Tchécoslovaquie

Les grands vainqueurs de la Coupe d'Europe

La France gagne Euro

Sur le plan sportif, si l’Euro de football a mis plusieurs années à acquérir la popularité dont il bénéficie à l’heure actuelle. Le tournoi a profité, dès les premières éditions, d’un haut niveau footballistique. À cet égard, l’un des premiers grands matchs disputés dans le cadre de cette compétition a été la finale de 1964. Conclue par la victoire de l’Espagne sur l’Union soviétique par 2 buts à 1.

En 2000, une autre grande génération française remporte à son tour l’Euro de football. Celle de Zinedine Zidane, Thierry Henry et Didier Deschamps notamment. Portés par leur titre de champions du monde, les Français battent successivement l’Espagne, le Portugal après prolongation, et l’Italie. Respectivement en quarts de finale, demi-finales, et finale. Cette dernière sera d’ailleurs conclue par un “but en or” de David Trezeguet. Cette règle, mettant directement fin au match en cas de but lors des prolongations, a depuis été abolie. Auparavant, la France avait égalisé à la dernière seconde du temps réglementaire après avoir été longtemps menée par l’Italie.

L'Euro 2020 : une compétition historique

Le Championnat d’Europe de football 2020, officiellement UEFA Euro 2020, est la seizième édition du Championnat d’Europe de football. Une compétition par équipes nationales masculines de football organisée par l’Union des Associations Européennes de Football (UEFA). Il était préalablement programmé du 12 juin au 12 juillet 2020. En raison de la pandémie de Covid-19 qui sévit en Europe, l’UEFA décide de le reporter d’un an, du 11 juin au 11 juillet 2021. Son nom « UEFA Euro 2020 » restant toutefois inchangé.

Affiche de présentation

Un rendez-vous dans toutes l'Europe

Sur 19 candidatures reçues, l’UEFA a choisi de retenir des villes en mesure d’offrir une mémorable fête du football à travers le continent. C’est aussi l’occasion de donner à quelques pays et villes la possibilité de faire partie d’un tournoi qu’ils n’auraient pas été en mesure d’accueillir autrement.

Londres (Angleterre), Amsterdam (Pays-Bas), Saint-Pétersbourg (Russie), Glasgow (Écosse), Bucarest (Roumanie), Bakou (Azerbaïdjan), Copenhague (Danemark), Rome (Italie), Munich (Allemagne), Séville (Espagne) et Budapest (Hongrie) ont été retenues par l’UEFA pour co organiser la compétition.

La Suède, le pays de Galles, la Macédoine, le Bélarus, la Bulgarie, et Israël ont été les six pays recalés par l’instance européenne.

Avant la pandémie, Dublin (République d’Irlande) et Bilbao (Espagne) devaient aussi accueillir des matchs. Finalement ils ont été remplacées par Saint-Pétersbourg et Séville, faute d’être en mesure de garantir du public dans le stade. 

Le déroulement du Championnat d'Europe

Euro, Description complète du déroulement

C’est un Euro inédit. Tellement différent des 15 précédentes éditions par son organisation et son contexte. Ce championnat d’Europe des nations, qui s’est ouvert vendredi 11 juin par le match Italie-Turquie à Rome, restera dans les annales. Imaginé par Michel Platini lorsqu’il présidait l’UEFA pour célébrer le 60e anniversaire de l’épreuve. Ce tournoi est disséminé dans 11 villes de 11 pays, de Séville à Bakou. C’est un défi logistique et sanitaire tout autant qu’un non-sens écologique. Durant un mois, 24 prétendants vont s’affronter en essayant de se jouer du Covid jusqu’à la finale, programmée le 11 juillet au stade de Wembley, à Londres. Programmé dans le pays qui codifia voilà un siècle et demi le sport devenu le plus populaire au monde.

L'équipe de France : Les dates clés

Allemagne, Portugal, Hongrie… voici le programme attendu pour les Bleus.

3 rendez-vous à noter impérativement dans vos agendas :

  • Mardi 15 juin à 21h : France – Allemagne, à Munich.
  • Samedi 19 juin à 15h : Hongrie – France, à Budapest.
  • Mercredi 23 juin à 21h : France – Portugal, à Budapest.

Si l’équipe de France finit dans les deux premiers de sa poule, elle sera alors automatiquement qualifiée. Sinon, elle devra finir parmi les quatre meilleurs troisièmes pour espérer se qualifier pour la phase éliminatoire où les matchs et les horaires seront déterminés prochainement.

Match de l'équipe de France
Partager sur
Facebook
Twitter
LinkedIn

Les derniers gants de gardiens de but

Encore + de petits prix et la livraison gratuite !
Panier

Nouvelle collection 22/23
Gants de gardien

Marque française de gants de gardiens de but. Uniquement des matériaux haut de gamme avec le meilleur rapport qualité prix !

Représenté sur les terrains dans plus de 250 clubs.