Comment arrêter un penalty ?

Nos experts Bkeeper qui ont tous joué à haut niveau vous donne leurs astuces pour arrêter un penalty.

Le penalty est toujours un moment décisif dans un match. C’est l’occasion pour chaque gardien de but de se mettre en avant et rapprocher son équipe de la victoire. De nombreux gardiens de but en ont fait leur spécialité et sont connus pour être de réels spécialistes. On pense notamment à Mickael Landreau ou Sébastien Frey au niveau français, sur la scène internationale on pense à Bernd Leno, Samir Handanovic ou encore Diego Alves.

L'avis des experts Bkeeper !

Il est important d’attendre le moment de la frappe de balle pour plonger. De plus en plus de joueurs freinent leurs courses avant de tirer un penalty afin de voir où le gardien va plonger et ainsi décider au dernier moment de la direction de leur tir. Le tireur sera perturbé pas le fait vous ne bougiez pas et ainsi fous aurez plus de chance d’arrêter un penalty.

Il est important de prendre l’ascendant psychologique sur le tireur. Afin de déstabiliser psychologiquement le tireur, tu peux t’avancer au moment où le tireur pose le ballon. Cela te permettra de montrer ta présence et mettre le doute dans la tête du tireur. Le regard est également un aspect très important, il faut absolument défier du regard le tireur. Cela te permettra d’abord d’avoir des indices sur la frappe du tireur s’il regarde un endroit particulier des buts. De plus, cela te permettra de faire douter le frappeur. S’il se sent fixer du regard, le tireur aura plus de mal à se concentrer uniquement sur sa frappe.

Se décaler légèrement sur un côté est une stratégie qui peut s’avérer payante. On peut dire que cette stratégie c’est un peu quitte ou double. Si vous arrêtez le penalty, votre équipe criera au génie. Si vous l’encaissez, on vous demandera pourquoi vous avez fait ça. On a tous en tête le penalty de Ronaldinho arrêté de cette manière par Mickaël Landreau en 2002 lors du match PSG – Nantes au parc des Princes.

Toujours afin de déstabiliser l’adversaire, désigner un côté avec son gant avant le tir et plonger du côté opposé s’avère souvent efficace. En effet, l’attaquant n’aura que rarement le courage de tirer su côté que vous avez désigné. De plus cela fera douter le tireur. Retrouvez nos gants sur notre site officiel.

Enyeama arrêt penalty

Ce qu'il faut faire et ne pas faire !

Plonger de votre côté favori

Chaque gardien de but a un côté préféré qui s’avère plus naturel que l’autre pour plonger. Si par chance le tireur frappe de ce côté-là, vous aurez plus de chance d’arrêter le penalty car ce côté est par définition celui de prédilection.

Ne pas s’avancer

Il est maintenant important de ne pas s’avancer ! Le règlement est clair, les gardiens doivent avoir les deux pieds sur la ligne de but au moment du tir. Certes ce règlement n’a que très peu été respecté pendant longtemps, aujourd’hui les arbitres sont très rigoureux avec cette règle que ce soit à un niveau professionnel ou alors en national, régional ou district.

Analyser le côté « naturel du tireur »

Il peut s’avérer décisif de plonger du côté naturel de frappe du tireur. Sachant qu’il est naturel de croiser sa frappe, plonger à droite face à un droitier et à gauche face à un gaucher sont souvent les bons côtés. En revanche, il sera plus facile pour le tireur de mettre le ballon hors de votre portée.

Rester au milieu

Le fait de rester au milieu ne doit pas être vu comme le fait de ne pas plonger mais est un réel choix du gardien de but. En statistique, 28,7% des penaltys sont tirés au milieu. Il est important de prendre en compte que si le gardien de but est au meilleur et que le penalty est également tiré au milieu, le gardien de but est quasiment sûr de stopper le penalty.

Analyser la course du tireur

C’est un des éléments primordiaux avant de choisir le côté où l’on va plonger. Une course d’élan longue et avec peu d’angle amène à penser que le tireur va frapper au centre et en puissance. Alors qu’une course courbée et avec moins d’élan suggère une frappe placée sur un côté et moins puissante.

Ecouter son instinct

Le dernier élément à prendre en compte en tant que gardien de but est son instinct. Il est important de se fier à son ressenti et à ses sensations !

Venez suivre l’actualité de Bkeeper sur notre page Instagram !

Navas arrêt penalty

Laisser un commentaire

Shopping Cart
Retour haut de page